• Moulins à vent et jeu du tag

     

    Plume de loin m’a taguée. Je prends partiellement la suite.

    D'abord, voici les règles:

    - il faut poster le lien de celui ou celle qui vous a taguée,

    - ensuite prendre la 7e photo du répertoire du PC où vous stockez vos photos et la poster sur votre blog,

    - et enfin il faut choisir 7 personnes pour leur demander de faire la même chose.

     

    1. C'est Plume de loin qui m'a taguée, et j'aime beaucoup son blog, très intéressant ; et j'admire sa ténacité, pour écrire en français alors qu'elle est russe ; j'aimerais pouvoir en faire autant en russe !

     

    2. mon PC est un mac ;-) et je stocke mes photos un peu partout ! alors j'ai pris deux photos dans le 7è répertoire de l'endroit où je stocke la plupart de mes photos ;-)

     

    3. là, je suis bien embêtée ! je ne connais pas d'autres blogs que ceux déjà tagués par Plume de loin ! je crois que je vais arrêter la chaîne, tant pis ? Ou bien vais-je oser taguer le blog à deux voix ? Mais je ne vois pas qui d'autre :-(

     

    Donc, mes deux photos, vous allez comprendre pourquoi elles sont deux en les regardant.

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    À gauche, un vieux moulin rénové récemment. Il y en avait autrefois des milliers dans cette région si ventée.

    À droite, une éolienne (et même deux, d'ailleurs). Moulins à vent des temps modernes, souvent si décriés, je comprends mal pourquoi. Les refuser dans des sites sauvages calmes et splendides, loin des usagers de l'électricité qu'elles produisent, je le comprends (et je déplore que les arguments employés soient alors si mal choisis). Mais sous quel prétexte oser les refuser dans une région comme la mienne, défigurée par une autoroute, une nationale, une voie ferrée, dévastée par l'agriculture intensive qui en a éradiqué tout ce qui pouvait en faire le charme (arbres, haies structurant le paysage, oiseaux et autres éléments naturels) ? Ces deux-là, et leurs dix soeurs, tournent près de chez moi et j'en suis ravie et fière.  J'aime les regarder tourner paisiblement. J'aime leur demander le sens du vent, si changeant ici. Et quand on me demande si le bruit des éoliennes me gêne, je réponds que j'attends avec impatience de les entendre de chez moi : cela voudrait dire qu'il n'y aurait plus l'autoroute, la nationale, la voie ferrée, la scierie, les chiens des voisins...

     

    Merci à Plume de m'avoir donné ce coup de pouce, cela faisait longtemps que je souhaitais écrire là-dessus !

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 14 Mars 2009 à 12:24
    Merci beaucoup Alouette pour la participation dans le jeu et pour cettes deux photos. Grâce à toi je sais maintenant un nouveau mot français qui est très mélodieux - "éolienne". Et les moulins me plaisent beaucoup. Ils donnent toujours cette impression délicieuse de la tranquillité qui est hors du temps, hors de vanité - seulement leurs ailes et le ciel avec des nuages blancs.
    Merci beaucoup!
    2
    saboline
    Samedi 7 Juillet 2012 à 12:22
    Très drôle . je reconnais le moulin de Montbrun lauragais . J'y étais avec mes jeunes élèves mardi dernier . Ce moulin nous invite à nous assoir pour le contempler et pourquoi pas le dessiner : c'est ce que mes élèves ont préféré . Et bien évidemment , je projette de leur faire dessiner les éoliennes de notre village très prochainement .
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :