• Orchidées du Lauragais (3. début mai)

    En fin d'après-midi, je suis allée rendre visite à une petite prairie à orchidées.

    prairie à orchidées Les points roses sont des orchis papillon (Anacamptis papilionacea), les traits verticaux jaunes sont des orchis homme-pendu (O. anthropophora). De ceux-ci, j'ai déjà parlé hier, je n'y reviens pas.

    La nouveauté d'aujourd'hui, de toute beauté, c'est l'orchis papillon. Bien que localement abondant, cette espèce est relativement rare et elle est protégée au niveau régional.

    orchis papillon

    Les sépales et les pétales forment un casque rose fluo rayé sous lequel se développe un vaste labelle rose plus clair, large, ondulé et dentelé, orné de rayures rayonnantes et de points au centre. 

    orchis papillon N'est-elle pas de toute beauté ? Pour le moment, ce n'est que le début de la floraison, bientôt ce sera encore plus beau.

    Dans celle-ci, surprise ! Une cétoine funeste (Oxythyrea funesta).

    orchis papillon J'en ai revu d'autres broûtant assidûment des fleurs d'églantine. Ces cousins des jolies cétoines dorées peuvent occasionner de gros dégâts aux fleurs, particulièrement les blanches. Ses larves se développent essentiellement dans le terreau des arbres pourris. 

    églantine Et, au moment de partir, une autre orchidée : la sérapias à labelle allongé (Serapias vomeracea), un peu courbée par le vent qui soufflait légèrement aujourd'hui.

    serapias Cette curieuse orchidée a de très longues bractées rayées de chaude couleur chocolat, un casque pointu plutôt clair et une longue langue, son labelle, brun chocolat lui aussi et couvert de poils blancs.

    serapias Et dans la fleur qui était tournée vers le nord...

    serapias ... une petite abeille solitaire qui s'est cachée là pour passer la nuit au chaud ! Cette entraide s'observe assez souvent entre Serapias et abeilles solitaires. Je suppose que cela favorise la pollinisation de l'orchidée ?

    Enfin, une fleur très bizarre mais qui n'est pas une orchidée : le muscari à toupet (Muscari comosum).

    muscari à toupet À pleine floraison, les fleurs du haut de la hampe se redressent au bout de longs pédicelles bleu-violet, ce qui lui donne l'air encore plus étrange.

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 6 Mai 2009 à 16:22
    elles sont très belles! je n'ai encore jamais vu la "papillon",ni cette sorte de sérapia!!!merci pour le nom de l'insecte, c'est la première année que j'en voit, mais le jardin en est envahi... bises. cathy
    2
    Mercredi 6 Mai 2009 à 22:00
    Bonsoir et merci car je ne connaissais pas ces orchidées.a+.Martine.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :