• Portes rurales

    Cet automne, j'ai pris en photo ces deux portes.

    La première est une porte de jardin, prise dans la petite ville proche de chez moi.

    J'adore les portes de jardin : quel jardin magnifique se préserve derrière cette modeste porte peinte en marron ? L'arbre qui remplit presque tout est un somptueux noyer couvert de noix.

    L'autre porte est celle d'une bâtisse en travaux dans une ruelle de la même petite ville.

    J'ai hésité à recadrer cette photo comme je le fais parfois, quand je le juge nécessaire mais, finalement, cette photo me plaît comme ça, avec ses éléments disparates : le cul de la fourgonnette typiquement campagnarde, les briques modernes des travaux en cours, le reste de l'annonce de ce que fut ce bâtiment : un atelier de peinture. La porte gris-bleu avec ses planches de toutes les tailles disposées dans tous les sens et ses deux panneaux rouge et blanc, rouge et bleu. Le tour de la porte peint en blanc, sans doute à la chaux, masquant les briques foraines de terre cuite rouge dont on aperçoit un petit morceau. Le vieil enduit qui tombe par plaques et dévoile en bas les pierres ocres et plus haut les adobes (briques en terre crue) constituant ce vieux mur. Les fenêtres avec les étais pour empêcher la partie rénovée de s'effondrer. Et le morceau de la maison mitoyenne, banalement crépie de blanc avec sa banale porte vernie en brun foncé. J'espère que ce vieux bâtiment ne perdra pas toute son âme. Pour le moment, il est toujours tel que sur la photo.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 12 Août 2009 à 18:34
    Tu as bien fait de ne pas recadrer la deuxième photo. Espérons en effet que le bâtiment va reprendre vie. Malheureusement, il y a beaucoup de ruines dans nos villages et campagnes. J'aime photographier les anciennes inscriptions sur les bâtiments, les anciennes pubs, mais ce n'est pas facile de s'arrêter à chaque fois !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :